L’Actualité d’Odiora 

L’équipe Odiora

par 27 Fév 2017Non classé, Témoignages

Depuis le début du mois de Janvier, l’équipe Odiora accueille deux nouveaux membres : Cassandre et Camille, stagiaires jusqu’à la fin du mois de mars.

Cassandre et Camille en plein atelier bijoux dans nos locaux

Présente toi rapidement.
Je m’appelle Camille, je viens d’avoir  21 ans. Après avoir passé un baccalauréat économique et social, je me suis dirigée vers l’ISCOM de Lyon, une école de communication dans laquelle j’étudie depuis 2015 en communication globale. Depuis Janvier 2017, je suis stagiaire chez Odiora.

 

Quel est ton rôle au sein d’Odiora ?
Pendant 3 mois, je serai chargée de community management pour Odiora, c’est à dire que je m’occuperai de gérer les réseaux sociaux, du référencement du site. C’est aussi moi qui rédige une partie des articles parus sur le blog.  Je serai également en charge de la relation d’Odiora avec la presse et les influenceurs, plus connus sous le nom de blogueurs ou youtubeurs.

Que penses-tu du projet ?
J’aime beaucoup l’idée que Nathalie a eue. Comme beaucoup d’idées, elle apparaît comme une évidence une fois qu’elle est réalisée. Je pense qu’Odiora est un moyen pour de nombreuses femmes et jeunes filles d’avoir confiance en elles et de faire de leur handicap une véritable force.
Au delà de cet aspect social, je trouve aussi que les bijoux sont esthétiques et bien pensés.

Pourquoi Odiora ?
Je n’ai jamais eu d’expérience auprès de personnes en situation de handicap, je me suis dit que c’était le moment de tenter le coup. Ce stage chez Odiora m’a permis d’en connaître plus sur un handicap dont on ne parle pas assez. Je pense qu’il est important de rencontrer des personnes en situation de handicap puisque cela permet une plus grande ouverture d’esprit.

—————————————————————————————————-

Présente toi rapidement.
Moi c’est Cassandre, j’ai 19 ans mais bientôt 20 ! Je suis actuellement en 2ème année à l’ISCOM de Lyon, qui est une école de communication et de publicité.
Développant mes compétences en dessin depuis petite, le graphisme m’est alors apparu comme une évidence. Il représente pour moi un moyen de m’exprimer et de laisser parler ma créativité et mon imagination tout en utilisant les nouveaux moyens technologiques. C’est la raison pour laquelle j’envisage d’exercer mon futur métier dans ce domaine.

Quel est ton rôle au sein d’Odiora ?
Stagiaire chez Odiora depuis début janvier, je m’occupe de toute la création graphique de la marque. Je crée des publicités, des visuels pour les réseaux sociaux, des modèles de bijoux et tout autre support web ou print. J’ai aussi d’autres missions qui ne tournent pas toujours autour du graphisme, comme de la prise de vue, des retouches photos, des listings ou encore l’alimentation du site internet.

Pourquoi Odiora ?
Ayant un caractère très altruiste, j’ai choisi d’effectuer mon stage auprès de Nathalie afin de l’aider à développer son entreprise. De plus, Odiora est une entreprise très intéressante qui ouvre sur une partie du monde à laquelle on n’est pas forcément confronté au quotidien.
C’est une expérience professionnelle mais, avant tout, une véritable expérience sociale. En effet, en créant de nouveaux bijoux, nous offrons la possibilité aux personnes malentendantes de se démarquer et d’affirmer leur handicap mais nous faisons aussi en sorte qu’il n’y ait aucune frontière entre le monde entendant et le monde malentendant.

 

 

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

D’autres actualités qui pourraient vous intéresser

L’histoire des Masques Transparents Sourire® Odiora

L’histoire des Masques Transparents Sourire® Odiora

Nos Masques transparents Sourire ont fait un long chemin avant d’en arriver jusqu’ici. C’est lors du premier confinement en avril 2020 qu’ils ont vu le jour après le constat que les masques chirurgicaux empêchent, non seulement la lecture labiale pour les personnes...

0
Rejoindre la liste Nous vous informerons quand cet article sera en stock. Merci de laisser un email valide.